Jusqu’à quel âge peut-on emprunter à la banque ?

Jusqu’à quel âge peut-on emprunter à la banque ?

En principe, les organismes prêteurs ne limitent pas l’âge des souscripteurs de crédit. Toutes personnes, actives et retraitées, ont la possibilité de demander un emprunt. Toutefois, les conditions de souscription deviennent plus rigoureuses au fur et à mesure que l’âge du souscripteur avance.

Emprunter après la retraite

Les banques étudient la capacité de remboursement de leurs clients avant de leur accorder un crédit. En ce qui concerne les personnes actives, le problème ne se pose pas du moment que leur taux d’endettement n’est pas élevé et qu’elles disposent d’un revenu stable. Par contre, la situation des seniors peut être sujet à caution. En plus de la baisse importante des revenus, les risques de santé sont très élevés. Les organismes prêteurs se trouvent dans l’obligation d’exiger des garanties plus conséquentes et de proposer un délai de remboursement plus court, ainsi qu’un montant de crédit plus ou moins élevé. Il convient de savoir que ces conditions peuvent être différentes selon l’établissement de crédit. Vous pouvez faire des simulations ici.

Les garanties d’emprunt pour le senior

Assurance emprunteur pour senior

L’âge du souscripteur a une incidence considérable sur le coût de son assurance santé. Certaines compagnies d’assurances limitent l’âge maximum des souscripteurs à 75 ou à 80 ans. Toutefois, la souscription d’une assurance décès-invalidité est essentielle pour obtenir un crédit. Lors de la souscription, les assureurs soumettent un questionnaire sur la santé du senior car celui-ci est considéré comme un client qui présente un niveau de risque élevé. Pour augmenter ses chances d’obtenir du crédit, il peut choisir une formule sur-mesure et se faire assurer auprès d’une autre compagnie que celle proposée par la banque.

Le prêt hypothécaire

L’apport personnel est un facteur clé pour obtenir un prêt. Si le souscripteur est propriétaire d’un bien immobilier, il peut le proposer en guise de garantie. Dans le cadre d’un prêt hypothéqué, la banque est en droit de saisir le bien en question si l’emprunteur ne paie pas les mensualités. Pour y procéder, elle doit respecter certaines procédures. Il est plus judicieux de faire appel à un expert pour évaluer le bien à hypothéquer. Il ne sera pas estimé à sa juste valeur si c’est la banque qui s’occupe de son évaluation. Avec un prêt hypothécaire, l’emprunteur peut, par exemple, souscrire un crédit auto, un crédit à la consommation ou un prêt personnel. En ce qui concerne les assurances, voir Le Mag de l’Assurance.

Le nantissement d’assurance-vie

Si la prime d’assurance emprunt est trop élevé pour le senior, il aura encore d’autres alternatives. Il peut procéder au nantissement de son contrat d’assurance-vie. Le Code des Assurances permet aux assurés de mettre en gage leur police d’assurance-vie. Les conséquences de cet acte sont non-négligeables, particulièrement vis-à-vis du souscripteur, car il affecte ses pouvoirs sur le contrat en question.

Bon à savoir

Pour améliorer son profil d’emprunteur, le senior peut souscrire une assurance correspondant à sa situation médicale. Il doit prendre des garanties complémentaires si ses besoins sont exclus par le contrat principal. En plus de profiter de tous les soins qui lui sont nécessaires, il apporte une meilleure garantie à l’établissement de crédit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *