Sceneses : comprendre la difficulté des seniors

Sceneses : comprendre la difficulté des seniors

Par définition, la perte d’autonomie est l’impossibilité à réaliser ses tâches quotidiennes. Elle touche généralement les séniors de plus de 60 ans. Zoom sur ce phénomène qui touche de nombreuses personnes âgées en France.

Comment fonctionne l’accompagnement d’une personne âgée ?

Le suivi nécessaire dépend de la situation de chaque personne. Certains ne peuvent plus cuisiner alors que d’autres ont du mal à gérer leurs finances. L’idéal est donc de se référer à un espace autonomie senior.

accompagnateur senior

Celui-ci peut identifier le problème et proposera une solution adéquate. Cette dernière peut être un accompagnement soutenu notamment si l’individu concerné présente un trouble de la santé. L’opérateur en question peut aussi fournir des informations pertinentes sur les sujets.

Ces suggestions visent généralement à améliorer l’état du patient. L’acteur peut même préconiser un placement dans une maison de retraite si besoin.

Pourquoi est-il difficile de reconnaître la perte d’autonomie ?

Il est parfois difficile de reconnaître la perte d’autonomie chez une personne âgée. Très souvent, l’intéressé a du mal à admettre qu’il a besoin d’assistance. Par ailleurs, une étude a montré que les Français préfèrent vieillir dans leurs maisons plutôt que dans un établissement de retraite.

En savoir plus sur : comment reconnaître la perte d’autonomie?

C’est la raison pour laquelle ils évitent de solliciter l’aide de leurs proches. Pire encore, ils font le nécessaire pour cacher leur problème. Notons qu’une telle initiative est dangereuse surtout si l’individu vie tout seul. A force de faire trop d’effort, son état de santé peut se dégrader. Dans cette optique, il est important de détecter à temps la perte d’autonomie chez un senior.

Comment identifier la perte d’autonomie chez un individu ?

L’identification peut se faire de 2 manières différentes. La première consiste à utiliser un simulateur vieillissement. Elle permet de déterminer les déficiences du senior. Celles-ci peuvent être le trouble de la vue, la perte de l’audition, la régression de l’agilité, les raideurs des articulations…

scenesens

La deuxième consiste à se référer aux signes suspects. Parmi eux figure le trébuchement fréquent suite à un manque d’équilibre. En outre, il faut être vigilant si la personne se plaint de fatigue alors qu’il ne pratique aucune activité physique. Le saut d’humeur est aussi inscrit dans la liste des symptômes à prendre en considération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *