L’importance de la famille dans l’accompagnement d’un senior en maison de retraite

L’importance de la famille dans l’accompagnement d’un senior en maison de retraite

Vivre l’entrée en maison de retraite n’est pas du tout facile que ce soit pour la personne âgée ou pour la famille. D’où l’importance cruciale d’un bon accompagnement de la part des proches afin de mieux vivre cette épreuve.

L’entrée dans la maison de retraite : le soutien de la famille, un essentiel

Avec le développement des services à la personne, de plus en plus de personnes âgées choisissent le maintien à domicile plutôt que l’entrée en maison de retraite. Cela leur permet de rester chez eux et de bénéficier d’une aide extérieure pour l’exécution de tâches quotidiennes qu’ils ne peuvent plus faire eux-mêmes à cause de leur âge avancé. Toutefois, en raison de maladies ou troubles à l’instar de la maladie d’Alzheimer, intégrer ce type de structure d’hébergement devient indispensable.

Cette étape n’est pas du tout facile à vivre pour le senior ainsi que pour sa famille. Le parent perd ses repères puisqu’il doit quitter son nid douillet dans lequel se trouvent tous ses souvenirs pour vivre au milieu de personnes qu’il ne connaît pas. Durant cette épreuve, il doit pouvoir compter sur ses proches qui devront être là le plus souvent possible pour que l’aîné ne ressente pas un sentiment d’abandon et de solitude. Un conseil du magazine de la famille : plus la personne âgée est accompagnée lors de son entrée au sein de la maison de retraite, mieux se fera son adaptation à son nouvel environnement.

Quelques conseils pour une vie meilleure en maison de retraite

La famille doit être présente à toutes les étapes liées à l’entrée dans la maison de retraite. Dès le départ, elle doit aller avec le parent pour choisir la structure la plus acceptable pour lui. Lors de l’installation, elle doit également l’aider dans la décoration et la personnalisation de la chambre en choisissant avec lui les photos et objets personnels auxquels il tient.

Le plus régulièrement possible, les proches doivent venir prendre des repas et passer plusieurs heures avec lui afin qu’ils ne se sentent pas seuls. Il faut savoir que dans cet environnement, il devra se plier à des contraintes horaires et à des règles collectives. Les difficultés seront peut-être nombreuses au début, mais la présence de la famille les atténuera. L’idéal est que tous les proches soient toujours présents. Toutefois, si ce n’est possible, établir un calendrier pour savoir qui sera présent à telle date permet une présence régulière et rassurante auprès du parent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *